Workflow: 5DtoRGB la solution ultime pour encoder les vidéos de votre DSLR ?

Comme aborder dans la publication de cette article Canon 7D : Convertir ses rushes vidéos HD pour Final Cut Pro, il vous est nécessaire d’encoder vos rushes avant de les travailler sous Final cut Pro. Pour cela différents logiciels ou plugin existent : EOS E1(gratuit), MPEGStreamclip (gratuit), Neoscene Cineform ( licence payante) et dernièrement vient de paraître 5DtoRGB de Rarevision (version Bêta gratuite ).

Ce dernier est présenté comme l’outil indispensable pour améliorer le transcodage de ses vidéos issues de votre DSLR.

” 5DtoRGB a une approche sans compromis de la qualité, sans tenir compte des préoccupations concernant  la vitesse (d’encodage?). 5DtoRGB contourne le décodage utilisant QuickTime et fonctionne en interne en 10 bits, fonctionnnant avec une grande précision de calculs pour son YCbCr afin d’obtenir la conversion RVB. Il reconnaît également la gamme des valeurs YCbCr (0-255) du 8 bits Canon, en évitant de découper et de perdre des informations de l’image. Les fichiers issus du processus sont la plus haute qualité jamais vu jusqu’à présent. En fait, on pourrait dire qu’ils sont encore meilleurs que les originaux, car ils ont subi une forte saturation au nivveau du lissage… “

Différents tests disponibles sur le net ont été réalisés ces deux derniers jours, comparant les résultats obtenus des différentes solutions gratuites. Après avoir lu les différents articles ou discussions sur internet et fait  mes essais en ProRes 422, qu’en ressort-il?

Avant toute chose, voici une petite vidéo sans aucune prétention réalisée très rapidement comparant les différents outils en ProRes 422:

Et quelques captures d’écran sur image arrêté en fonction des outils :

Capture d'écran MPEG Streamclip sous ProRes 422
Capture d'écran EOS-E1 sous ProRes 422
Capture d'écran 5DtoRGB sous ProRes 422

–  Lenteur de conversion de 5DtoRGB par rapport à MPEG Streamclip variant de 3 à 8 fois moins rapide, suivant bien évidemment les séquences mais également la configuration matériel.De plus, à priori, il est impossible d’encoder plusieurs fichiers à la fois contrairement à MPEG Streamclip. (UPDATE: 5dtorgb-batch, script pour convertir en lot ses vidéos sous 5DtoRGB )

– Un résultat toutefois surprenant concernant ce nouveau logiciel: il ne semble pas réduire les “artefacts”, mais il stimule les médiums et relève le gamma pour produire une image plus dynamique; il fixe les moirés et améliore les contrastes tandis que MPEGStreamclip aurait tendance à assombrir l’image en écrasant les noirs.

Mais avoir un avis très tranché de ma part, en particuliers avec ce test très rapide, serait peut-être un peu prétentieux. Cependant il est vrai que cette solution m’a surpris par la qualité du résultat des images encodées, mais sa lenteur en termes de vitesse d’encodage refoule mon enthousiasme; en effet je me vois mal intégrer cette solution dans mon “workflow” notamment lorsque j’ai plusieurs heures ou simplement 1/2 heure de rushes. Je vous laisse donc  libre arbitre dans vos appréciations, mais n’hésitez pas à me faire part de vos expériences !

Pour approfondir votre réflexions grâce aux liens ci-dessous, et vous pourrez vous faire votre propre opinion:

ESKID: blog de ROBIN SCHMIDT

Le blog 16*9 Cinema

Provideocoalition / FreshDV

Le blog de Janworks

Cinema5D

Blog de Motion Life Media

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 commentaires sur “Workflow: 5DtoRGB la solution ultime pour encoder les vidéos de votre DSLR ?”