XXI: Le nouveau schéma économique des magazines ?

(Article récupéré de mon blog Tv2Demain qui a eu un malaise de base de données .)

J’ai déjà exprimé dans un précédent  billet mon enthousiasme pour le magazine XXI, qui est  un véritable OVNI dans le monde de la presse par la qualité de ses articles, sa mise en page, son style, sa distribution et la complémentarité entre les 2 supports (papier /numérique) !

Et pour se démarquer d’autant plus de la concurrence, XXI fait du cash !

Sans encart publicitaire, le magazine a réussi à être rentable dès son lancement réalisant avec 35000 copies  vendues par numéro  un peu plus de deux Millions d’Euro de chiffre d’affaires pour sa première année d’exploitation. Certains dans le milieu professionnel doivent être jaloux de ce succès inespéré: mais alors comment font-ils?

Peut-être grâce à 2 points notamment, d’après Laurent Beccaria, directeur de publication de XXI,:

– un projet sur un journalisme d’excellence : se focaliser sur de vrais récits apportant de l’émotion aux lecteurs et non des “brèves” ponctuelles d’actualité, écrit notamment par des journalistes hors du sérail parisien ( Laurent Beccaria avoue ne pas connaître 75% d’entre eux ).

– une distribution innovante pour un magazine: les librairies et les magasins spécialisés type FNAC.

D’autres points pourraient être rajoutés, comme une mise en page ou un format A4 inattendu et  innovant, une politique marketing en amont ou lors du lancement pratiquement inexistante ( le bouche à oreille ou le buzz ayant fait le nécessaire )…Mais en conclusion, et aux vues des résultats de la première année, le pari est gagné pour l’équipe du XXI.

Pour en savoir plus je vous invite à lire l’interview de Laurent Beccaria publié sur le blog OJB par Nicolas Kayser-Bril.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.