TV sur le net : ça se développe, mais…

(Article récupéré de mon blog Tv2Demain qui a eu un malaise de base de données .)

D’après la dernière étude de TNS, de plus en plus de personne regarde la Tv sur internet, 19 % des foyers américains soit près de 1 sur 5 ( ce chiffre a doublé depuis 2006).
Les programmes les plus regardés en ligne sont les informations (43 % ), les drames (39 %), les sitcoms et comédies (34 %), les programmes de télé-réalité (23 %) et les sports (16 %); les contenus UGC suivent de près (15 %).

Ces résultats obligent les fournisseurs de contenus ou de services à prendre en compte cette nouvelle tendance et façon de consommer, les obligeant à orienter leurs stratégies ou leurs produits.

Ainsi dernièrement, peu-être pour éviter la mésaventure de son film Sicko qui avait été disponible sur le net avant sa sortie en salle, Michael Moore a annoncé la mise en ligne gratuite le 23 septembre de son dernier opus “Slacker Uprising” durant 3 semaines, mais uniquement pour les internautes Américains et Canadiens, par la suite tous les internautes pourront l’acheter en DVD.

«Ceci est entièrement un cadeau pour mes fans. Le seul remerciement que nous espérions est le plus haut taux de participation des jeunes électeurs aux élections de novembre.» dixit M. Moore

Quoi qu’en dise ce dernier, la démarche demeure commerciale : le film en le diffusant gratuitement sur la toile, devient un produit d’appel pour le DVD, vendu 9,95$ et incluant un certain nombre de bonus (une vidéo avec Joan Baez, des gradés pour le changement, «Pourquoi les gens aiment Bush ?» etc…).
Cependant, il a précisé ne pas espérer rentrer dans ses frais par ce biais : Slacker uprising aurait coûté 2 millions de dollars et le budget prévoit un déficit de 1 million.

Récemment également des pure-players comme Amazon ont annoncé le lancement de leur service de vidéo à la demande, proposant à leurs clients des contenus ( séries tv, films..) payants ou gratuits ( attention la restriction géographiqe est de rigueur). En France ce même type de service avait été annoncé pour début septembre 2008 par notre e-commerçant national Cdiscount, pour le moment rien n’est disponible!

D’autres prestataires comme Invision.tv tentent de lancer de nouveaux services adaptés au canal internet en proposant des guides de programmes diffusés sur le web par différentes chaînes.

Donc effectivement, la vidéo et son visionnage sur le net se démocratise, les services liés à ce marché se multiplient, les contenus audiovisuels dédiés à la toile apparaissent, on ne peut que s’en réjouir !

Mais quelques questions me tarodent, quand est-il du réseau en lui-même technologiquement et structurellement parlant ? Pourra-t-il suivre en terme de bande passante ces prochains mois ? Ne va-t-on pas avoir un internet qui aurra tendance à ralentir en termes de débit si rien n’est fait très rapidement ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.