Entretenir son Monopode vidéo MANFROTTO MVM 500A ou 561BHDV-1

S’il y a un périphérique dont je me sépare que très rarement au cours d’un tournage, c’est bien le monopode à tête fluide de chez Manfrotto MVM 500A! Léger et compact, je le traine partout !

C’est un outil merveilleux en terme de stabilisation: il est fonctionnel, polyvalent et offre un large éventail de possibilité en termes de prise de vue ! En quelque sorte, et à mon avis, le périphérique dynamique idéale pour son boitier DSLR ou même par exemple sa caméra de type EOS Cine! Mais voilà, si comme moi vous l’amenez partout et que vous l’utiliser à de nombreuses reprises, au bout d’un certains temps il arrive que celui-ci se grippe sur sa base fluide inférieure !

En effet au cours du temps, des saletés, du sable et d’autres impuretés viennent se glisser à la base du monopode, altérant la fluidité de sa rotule provoquant pincements, grincements, petites secousses ou de petits « sursauts » au cours des prises de vue! C’est pourquoi il est nécessaire de penser à entretenir régulièrement notre chère monopied! Une fois par mois en ce qui me concerne.

Comment faire?

Rien de très compliqué à vrai dire, quelques minutes suffisent! C’est ce que je vais vous faire part par la suite..Ce procédé fonctionne également pour le MVM 500A mais aussi pour les précédents modèles de monopied Manfrotto à base fluide (561BHDV-1 ainsi que le 560B-1ou 562B-1).

Mais de quoi avons-nous besoin?

- un clé Allen + une pince

- un chiffon

- une souflette

- une bombe aérosol WD-40 ( ou/et une bombe aérosol de lubrifiant au silicone).

1- Le démontage:

La première étape consiste à démonter la base fluide du monopied à l’aide d’une clé allen en bloquant avec votre pince l’écrou afin que celui-ci ne tourne. 2- Le nettoyage:

Par la suite il est nécessaire de nettoyer l’intérieur de la base grâce à un chiffon et une petite soufflette par exemple afin d’en retirer les impuretés ou les saletés. Nettoyer également la rotule avec votre chiffon en ayant auparavant diffuser un peu de WD-40 sur celle-ci. Ceci permettant de bien nettoyer les dernières poussières tout en y appliquant une solution protectrice contre la corrosion. Puis je laisse sécher quelques minutes.

3- L’application:

Par la suite, je préfère appliquer sur la rotule par le biais d’une bombe aérosol, un peu de lubrifiant au silicone! Certains trouveront cette étape inutile et préféreront la passer pour rester sur le WD-40. Mais, je préfère pour ma part m’assurer de la fluidité en y adjoignant un produit plus adapté au système de rotule composé de plastique et de fer, car ce produit « miracle » qu’est le WD-40 soi-disant adapté à tout type de matière, est avant tout un dissolvant! Par conséquent, je pulvérise au final un peu de lubrifiant au silicone.

4- Le remontage:

Dernière étape le remontage de la base fluide. Tout simplement, il suffit de repositionner les 3 vis et de les visser, en serrant en fonction de la tension nécessaire à la fluidité de mouvement voulue.

Il ne reste plus qu’à le tester et à vérifier sa dynamique! Si celle-ci ne vous convient pas il vous suffira de serrer les 3 vis de sa base, ou inversement, jusqu’à obtenir le résultat escompté en termes de souplesse!

Et voilà, votre monopode (MVM 500A ou 561BHDV-1) a retrouvé sa jeunesse et sa base est à nouveau comme « neuve »!

Tags: , , , , , , , , ,

RSS 2.0 feed. Reply to post, or trackback.

Post comments

  1. gire dit :

    Moi j’utilise du graphite de mine de crayon car le w40 ne fait pas bon ménage avec le sable.

  2. Christophe dit :

    Merci pour l’astuce complémentaire!

  3. lise dit :

    Bonjour,

    est-il possible de se procurer seulement la base. Une des pattes de l’unipod s’est brisée…
    merci d’avance

  4. Christophe dit :

    @lise, oui sur Ebay par exemple : ici

  5. claire dit :

    Bonjour,
    Merci pour tous ces conseils!
    Je voulais votre avis sur un point : est-il possible avec ce monopode (bien qu’il ne remplacera pas la stabilité d’un trépied ) de faire des plans de paysage très stables? Est ce qu’il tient seul avec un boitier EOS dessus?

    J’hésite à l’acheter: pour faire du reportage il serait super mais je me demande s’il peut convenir quand il s’agit de faire quelques images des paysages/villes!
    Merci par avance pour vos conseils,
    Bien cordialement,
    Claire

  6. Christophe dit :

    Bonjour Claire, avec un peu d’entrainement il est possible effectivement de faire des panos stables avec ce typer de monopode, cependant rien ne vaut un trépied avec une tête fluide pour ce type de plan!

  7. Gabiche dit :

    Hello,
    Je viens d’essayer à l’instant sur mon monopod, ça fonctionne parfaitement.

    Merci pour cette astuce !
    Gabriel

  8. guillaume dit :

    Bonjour,
    J’ai ce monopode et il grince au niveau de la charnière du premier tronçon. Le WD40 n’y change rien, si jamais vous avez des tips…
    Merci

    guillaume

Leave a Reply