EVF CINEROID: Premiers tests et retours sur la loupe électronique pour DSLR

Il y a quelques mois l’annonce deux nouveaux viseurs électroniques destinés à améliorer l’utilisation de la vidéo et la visée sur reflex venaient d’être dévoilés : le Redrock Micro EVF et le Zacuto Z-Finder EVF. Mais voilà, malgré des effets d’annonce, des communiqués de presse à tout va, ces derniers n’ont toujours pas été officiellement commercialisés. Cependant un outsider a déguainé le premier!

Pendant quelques jours et grâce à la gentillesse de Reddotphotovideo.com, j’ai eu l’occasion de tester le premier EVF (Electronic View Finder) externe disponible sur le marché, le viseur Cineroid EVF de la marque sud coréenne du même nom. J’étais assez curieux de tester la chose, ayant pour habitude d’utiliser pour  cadrer soit une loupe soit un moniteur. Ce dernier me servant notamment à préparer et caler mon plan, alors que dans la plupart des cas j’aime bien isoler mon oeil directeur dans un oeilleton ou un viseur afin d’avoir ma concentration tout acquise à mes réglages lors du cadrage.

Est-ce que ce petit viseur électronique va répondre à mes attentes? Va-t-il m’aider dans mes captations? Est-il vraiment adapter à une utilisations DSLRs? Dans quelles conditions?…

Pour répondre à toutes mes interrogations, j’ai donc voulu le tester avec les deux boitiers que j’ai en ma possession le Canon 7D et le GH2 de Panasonic.

Cineroid + Canon 7D + Crosse

Panasonic GH2 + Cineroid EVF + Follow-Focus

Pour découvrir ce matériel tout d’abord un petit descriptif s’impose. L’EVF est livré avec un Mini câble HDMI, une batterie avec son chargeur, une rotule orientable et un sac de transport de très bonne facture.

Contenu du Kit

Premier constat, l’ electronic View Finder de Cineroid a un design et une approche similaire du futur EVF de Zacuto, ou bien est-ce l’inverse? Il se présente sous la forme d’un écran LCD de 3.2″ sur lequel peut se reposer une loupe amovible avec réglage de dioptrie. Sans sa loupe (démontable), avec son haut-parleur mono intégré ou sa prise casque mini jack cet EVF peut servir de moniteur de contrôle sur un tournage.

Cineroid loupe relevée
Cineroid avec la loupe sur l'écran LCD
Cineroid avec la loupe relevée
Cineroid avec la loupe relevée

Sa résolution quant à elle est de 800×480 (la même qu’un écran Marschall de 7 pouces) avec 16,7 millions de couleurs, proposant un angle de vue équivalant à 180° en vertical et en horizontal. A noter qu’il est compatible avec du 480 au 1080 i ou p. Autre point il est complètement orientable grâce à la rotule ball montée sur griffe fourni dans le kit.

Emplacement de la batterie
Emplacement de la batterie

Concernant l’alimentation du Cineroid, elle se fait via une batterie (Sony de type NP-F550/F750/F950), lui donnant une autonomie de 4h à 6h. Cette charge est plus que suffisante pour dépasser la durée de vie de la batterie de nos DSLRs ou de nos hybrides en mode vidéo. De plus depuis peu, Cineroid commercialise l’adaptateur “PA01”, petit accessoire qui vous permet d’alimenter votre viseur électronique par une prise Anton Bauer D-Tap, ou par une batterie Canon LP-E6, ce qui peut être très pratique lorsque vous êtes équipés Canon comme moi.

Sur la droite de l’écran LCD en plus de l’interrupteur d’alimentation vous retrouvez trois boutons, les deux premiers pour naviguer dans le menu et le troisième pour activer l’affichage monochrome. Y sont situés également sur le modèle testé (EVF 4L), deux connectiques HDMI: une pour l’entrée vidéo, la seconde en temps que sortie vidéo pour connecter par exemple un autre moniteur ou un transmetteur vidéo sans fil.

Sur la gauche de l’écran se trouvent quatre boutons: un pour le on / off Peaking (Ecrêtage), le dernier pour activer / désactiver le zébra de luminance (SA) et entre deux boutons personnalisables (F1 et F2).

Concernant le menu, on y retrouve différentes fonctions que je vais essayer de passer en revue:

Cineroid_Canon7D_GH2-17.jpgCineroid_Canon7D_GH2.jpgCineroid_Canon7D_GH2-2.jpgCineroid_Canon7D_GH2-3.jpg

Exit: Comme son nom l’indique celle-ci permet de quitter le menu. (jusque là ça va!)

Input Select: Choix de l’entrée du flux vidéo (Composite ou HDMI) provenant du HDSLR ou de votre hybride.

Color Adjust: vous permet de sélectionner et régler les niveaux de couleur des trois canaux RVB séparément en choisissant des valeurs entre 0 et 50. Une petite fenêtre de pré-visualisation est située dans le quart inférieur droit de l’écran pendant que vous effectuez le réglage.

Screen Adjust: vous permet de choisir les niveaux de luminosité, le contraste et la netteté de l’écran LCD (échelle comprise entre 1 et 50). Encore une fois, vous pouvez prévisualiser les paramètres dans la fenêtre qui apparaît dans le quart inférieur droit.

Volume: Réglage du volume du haut parleur et des écouteurs séparément (sur échelle de valeurs de 1 à 25) ou option de mise sous silence (mute).

Peaking (Ecrêtage): Peut-être l’option oublié par les constructeurs dans la plupart des reflex numériques. Celle-ci permet d’accentuer les bords à des fréquences différentes pour faciliter la mise au point manuelle, se traduisant par un surlignage de couleur rouge du contours des formes pour lesquelles le point est bon. Disponible sous deux modes (R et S): «R» les bords sont accentués en rouge, ‘S’ accentue la netteté où les bords sont généralement signalés en blanc. Dans les deux modes on peut changer la fréquence de 1 à 5. Cette option est seulement disponible avec l’utilisation de l’entrée HDMI, non disponible avec l’utilisation de l’entrée composite.

Saturation (Zebra de luminance ou de chrominance) : Une autre caractéristique qui me paraît essentielle, étant donné les limites de la plage dynamique de DSLR. Vous pouvez activer ou désactiver rapidement cette option en appuyant sur le quatrième bouton sur le côté gauche du viseur (comme SA), et permet d’affiner l’exposition en mettant en évidence les zones sur-exposées et celles qui sont sous-exposées. Les zones sous-exposées apparaissent avec des lignes diagonales blanches, et les sur-exposées avec des lignes diagonales noires. L’exposition correcte est indiquée par des lignes diagonales dans le sens opposé de ce qui précède.


Under Scan: Permet de voir tous les coins de l’image (ce qui réduit la taille de l’image) Personnellement, je ne le recommande pas si vous vous connectez à un reflex numérique Canon étant donné leurs limites de résolutions de sortie HDMI .

4:3 Guide Bar: Comprend les guides pour composer l’image au format 4:3.

Pixel à Pixel: permet de zoomer sur l’image, permettant de faciliter et d’affiner la mise au point manuelle. Seul défaut, le zoom ne peut se réaliser que sur le centre de votre image, impossible de naviguer sur les contours latéraux ou supérieurs de la zone de cadrage.

Monochrome: convertir l’image en noir & blanc. Cette option est bien utile car elle vous permet dans ce cas d’avoir plus de faciliter à contrôler les valeurs d’exposition.

Screen Flip: Permet d’obtenir une rotation de l’image ou un effet miroir de celle-ci (affichage horizontale et / ou verticale ).

Status Display: Permet de choisir les fonctions qui sont affichées sur l’écran LCD et de quelle couleur (blanc, jaune ou vert).

Custom Set Up: permet de personnaliser les touches F1 et F2

Alors mes premières impressions sur l’objet :

Les points positifs:

– la présentation du produit dans un sac de transport petit et d’apparence robuste.

– Son côté compact et léger

– une conception et une ergonomie de qualité

– un réglage de la dioptrie facile et assez précis

– un câble mini-HDMI fourni de bonne qualité à angle droit, lui amenant une certaine robustesse.

– un moniteur lumineux, peut être un peu trop en mode oeilleton-loupe (petit conseil : régler la luminosité et le contraste pour que l’oeil ne fatigue pas trop vite)

– la possibilité d’utiliser différents types de batterie est vraiment pratique.

Les points négatifs:

– l’absence d’un vrai indicateur concernant la fin fin de “vie” de la batterie de l’EVF est à déplorer. En effet celui-ci peut vous indiquer deux barres de niveau sur l’écran et moins d’une minute plus tard l’écran s’éteint sans vous avertir, votre batterie est complètement déchargée.

– une ergonomie du menu moyenne : malgré qu’il soit classique dans sa hiérarchie, il faut un petit temps de pratique pour saisir la logique du déplacement et de la validation des options. Il m’a fallu par exemple un certain temps pour comprendre comment sortir de l’écran sans faire défiler le menu à travers tous les sous-menus.

– la fonction zoom “limitée”

– pour certains, l’utilisation de l’EVF Cineroid sur le porte griffe peut ne pas être pratique notamment lorsque vous filmer sur pied, il sera nécessaire d’ajouter dans ce cas un bras magique à votre trépied pour supporter l’outils vous apportant une plus grande flexibilité dans l’orientation et le positionnement de ce dernier.

En conclusion et globalement, je dois avouer que j’ai été très impressionné par l’EVF Cineroid; il permet sans être encombré, de cadrer avec une grande précision sous différents angles (grâce à la facilité d’orientation due à la rotule fournie). Son approche compact, sa légèreté, sa construction et les multiples fonctions disponibles le place dans un rapport Qualité / Prix très intéressant.

La course à l’EVF est donc ouverte, reste à voir ce que vont nous proposer les autres marques dont les leaders Zacuto et Redrock Micro! Une seule chose est certaine pour nous, ça ne fait que commencer et cela promet!

L’EVF CINEROID est commercialisé sous deux modèles aux alentours des 770€ TTC :  la verison de base le EVF 4B  ( 1 entrée HDMI) et le EVF 4L ( double connectique HDMI : in & out ).

A noter, l’EVF CINEROID est livré avec un Mini câble HDMI, une batterie et son chargeur, une tête de montage et un sac de transport.

MISE A JOUR 20/02/11: Exclusivement et pendant une durée d’un mois, le site Red DOT Photo Video propose aux lecteurs de mon blog un coupon de réduction pour une remise supplémentaire de 5% pour l’achat d’un CINEROID EVF4L. Si on y ajoute les 10% de remise du site cela fait au total une remise de 15% sur le prix d’origine du CINEROID EVF4L, soit un prix d’environ 663€ TTC au lieu de 775,01€ TTC. Elle n’est pas belle la vie?

Code Coupon: MILET1902  (à taper lors de la commande)

D’autres bons de réduction sont disponibles ici 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 commentaires sur “EVF CINEROID: Premiers tests et retours sur la loupe électronique pour DSLR”