Test du Follow-Focus électronique USB Cinematics pour Canon EOS

Dernièrement, j’ai pu tester grâce au distributeur de matériels DVS la commande électronique USB CINEMATICS de la société chinoise PCHOOD. Ce petit accessoire pour réflex numérique Canon EOS amène dans sa version améliorée la gestion de nombreuses fonctionnalités au travers du port USB du boîtier: follow-focus, exposition, ISO, Shutter… Cette petite molette ressemble de part son fonctionnement au modèle commercialisé par la société OkII dont je vous avez fait part lors d’un précédant article.

;

Cette petite télécommande, que l’on va nommer Follow-Focus USB, est présenté dans un packaging de qualité, une petite boîte en métal pouvant servir de rangement après utilisation. La Cinematics est réalisée dans un ensemble d’alliage léger et solide, présentant diverses inscriptions en périphérie offrant un repérage et une utilisation plus aisée lors de son utlisation en situation de tournage. A vrai dire ce design lui confère un look plus professionnel que les modèles concurrents présents à ce jour sur le marché. Cette définition étant appuyée par la présence sur la partie supérieure du périphérique d’une mollette circulaire présentant trois picots (dévissables si nécessaire) afin de faciliter la prise en main et la précision du pointage en cours de tournage.

A noter que le FF USB est alimentée par deux piles LR6-AA, mais il peut également et si nécessaire recevoir une alimentation extérieure de 5V via usb également.

Grâce à un pas de vis situé au dos de la commande il est possible de fixer cette dernière de différentes manière via une pince ou un clamp par exemple, soit directement sur le bras de votre rotule ou bien sur un des pieds de votre trépied grâce à un bras magique comme présenté ci-dessous. A noter qu’il est tout à fait envisageable de fixer également la Cinematics USB sur d’autres systèmes de stabilisation comme par exemple une crosse d’épaule. Dans chacun des cas vous êtes en présence d’un vrai système de déport de commande controlable avec une seule main!

En pratique, le contrôleur se connecte via la connectique mini USB de votre boîtier, simulant le logiciel utilitaire Canon EOS logiciels. Ainsi, grâce à 9 boutons et une molette, il est possible de contrôler manuellement les différents paramètres de la caméra afin d’ajuster la mise au point ainsi que l’exposition.

En l’absence de manuel fourni avec le périphérique, je ne vais pas vous cacher qu’il m’a fallu une certaine pratique afin de comprendre son fonctionnement et ses possibilités en termes de réglages. En effet malgré différentes recherches sur le site du fabricant ainsi que sur le web celle-ci sont restées très sommaires. Il m’a fallu de la patience et quelques déductions pour enfin comprendre toutes les subtilités que cache ce petit contrôleur!

Mais après quelques tâtonnements et une certaine persévérance, j’ai réussi à saisir son fonctionnement et l’utiliser de manière intensive.

Le scepticisme que j’avais pu avoir avant la prise en main du contrôleur c’est alors vu remplacer par une certaine curiosité (voire même engouement) concernant ce matériel. En effet de part ma pratique sur le terrain, j’utilise des follow-focus manuel  ce qui m’amener une certaine réticence face à ce type de produit me demandant en quoi celui-ci pourrait bien m’amener en terme de valeur ajouté ou du moins en terme de support de pointage alors que jusque là j’avais pu faire sans d’autant plus que son fonctionnement au premier abord n’était pas très “ergonomique”.

Je dois reconnaitre à présent que ce périphérique apporte sur certaine configuration de tournage une aide non négligeable. Mais avant de vous faire part de celle-ci et de conclure, je tiens à vous en décrire plus sur son fonctionnement ou sa présentation.

Cinematics USB

Comme le présente la photo ci-dessus, le Cinematics dispose 9 boutons et d’une molette ainsi que trois modes distincts représentés par une couleur propre de la LED. Cette dernière change de couleur suivant le mode choisi.

Chaque bouton a bien entendu sa propre fonctionnalité mais celle-ci peut varier également suivant le mode choisi pour les boutons situés sur la partie gauche de la molette.

Les boutons situés sur la droite ainsi que le bouton de contrôle (Video/Photo) gardentleur fonctionnalité identique quelques soit le mode indiqué par la LED.

Follow-Focus USB Cinematics

Le changement de mode s’effectue mode en appuyant simultanément sur les boutons 5 et 8.

Les trois modes présents:

– Vert (G) en mode point AF

– Bleu (B) mode Réglages

– Violet (P) mode zone de mise au point

Le mode réglage (LED = bleue):

Celui-ci permet de régler quelques paramètres sur votre boîtier avant l’enregistrement.

Il vous suffit alors d’appuyer sur le bouton correspondant à un des réglages à modifier puis de faire varier la molette jusqu’à obtenir satisfaction.

Les boutons suivants correspondent dans ce mode:

– (5) sur la photo ou (E) sur le représentation schématique précédant la photo=> Exposition

– (6)  ou (F) => Shutter

– (7)  ou (G) => Ouverture

– (8) ou (H) => ISO

Le mode Zone de mise au point ( Led =  Violet ou Pourpre) :

Celui-ci permet de définir la zone de mise au point à considérer sur votre plan.

– (5) => déplace la zone de mise au point vers le bas en appuyant sur le bouton avec des petits à-coups successifs,

– (6) => déplace la zone de mise au point vers la gauche en appuyant sur le bouton avec des petits à-coups successifs,

– (7) => déplace la zone de mise au point vers la droite en appuyant sur le bouton avec des petits à-coups successifs,

– (8) => déplace la zone de mise au point vers la gauche en appuyant sur le bouton avec des petits à-coups successifs.

Le mode Point AF ( Led = Vert) :

Grâce à celui-ci il vous est possible de définir votre mise au point avec une grande précision et d’enregistrer jusqu’à quatre mises au point sélectives afin de réaliser par exemple des rack focus avec précision mais aussi si nécessaire à vitesse plus ou moins rapide .

– (5) => enregistrement du Focus 1

– (6) => enregistrement du Focus 2

– (7) => enregistrement du Focus 3

– (8) = > enregistrement du Focus 4

Pour enregistrer une mise au point sélective, il suffit de réaliser sa mise au point par exemple avec la molette puis d’appuyer sur le bouton correspondant au numéro de focus jusqu’à ce que la Led clignote du vert au pourpre(violet) pour revenir au vert. A ce moment là votre positionnement est enregistrer il vous suffit de passer au suivant jusqu’à ce que vous ayez atteins le nombre limite d’enregistrement (4). Il vous suffira par la suite lors de votre enregistrement de faire varier votre mise au point afin de passer en douceur d’un point à un autre en appuyant sur le bouton correspondant au sens de développement de celle-ci ( bouton 2 ou 3), c’est à dire de la mise au point minimale (= la plus proche ) vers l’infini ou bien de l’infini vers la mise au point minimale.

Concernant les boutons situés à droite, ces derniers permettent à tout moment de réaliser en cours d’enregistrement les fonctionnnalités de pointage, ainsi:

– le bouton (1 ou A sur la représentation schématique) après une brève impulsion permet d’ajuster la vitesse de mise au point sous trois formes:  lente, moyenne, rapide. Ainsi lors du pointage, un bref clic amène une vitesse lente de mise au point, une double clic rapide une vitesse moyenne, trois clics courts successifs une vitesse rapide.

– le bouton (2 ou B) sert quant à lui à faire une mise au point ou un pointage constant en douceur vers l’infini. (je rappelle que la vitesse de mise au point peut être modifier comme expliquer précédemment)

– le bouton (3 ou C) permet un pointage constant en douceur de l’infini vers la distance minimale de mise au point.

– la mise au point manuelle est facilitée grâce à la fonction de zoom numérique (1x, 5x, 10x) disponible via le bouton (4 ou D). Cette fonctionnalité n’est pas disponible au cours de l’enregistrement.

– L’interrupteur Video/Photo permet en mode séquence de lancer ou de stopper l’enregistrement vidéo par un appuie rapide sur l’interrupteur ou bien de réaliser si vous le désirez une photo en maintenant appuyer le bouton.

Grâce à un pas de vis situé au dos de la commande il est possible de fixer cette dernière de différentes manière via une pince ou un clamp par exemple, soit directement sur le bras de votre rotule ou bien sur un des pieds de votre trépied grâce à un bras magique comme présenté ci-dessous. A noter qu’il est tout à fait envisageable de fixer également la Cinematics USB sur d’autres systèmes de stabilisation comme par exemple une crosse d’épaule. Dans chacun des cas vous êtes en présence d’un vrai système de déport de commande!

Follow-Focus USB Cinematics

Follow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB Cinematics

Après une brève présentation et explication de ce follow-focus électronique, en quoi maintenant ce type de périphérique peut-il être utile hormis une utilisation classique?

Pour ma part il me semble que la valeur ajoutée de celui-ci est mise en évidence lors de plusieurs configuration de tournage. Dans un premier temps, ce type de FF nous décharge de la nécessité de posséder plusieurs bagues crantées à fixer sur les optiques de diamètres différents, mais aussi de posséder une platine de fixation ou autre système de barre de support pour y fixer le follow-focus manuel. En d’autres termes le Cinematics nous soulage et permet d’avoir une configuration plus légère en termes de matériels. Et si l’on pousse le bouchon plus loin pour certains, ce follow-focus électronique peut permettre de réaliser certaines économies, son prix étant aux alentours de 370€, il peut rapidement être dépassé lorsque l’on veut s’équiper d’un système de mise au point manuel ( Follow-Focus + platine avec rods + bagues crantées pour les différentes optiques).

Côté fonctionnalité et utilisation à proprement dit, il permet de réaliser avec une grande précision une mise au point “à distance” notamment dans les cas d’une profondeur de champ très courte, c’est à dire qu’il facilite par son approche électronique un pointage constant obtenu en “douceur”, sans à-coup! Idéal lors de l’utilisation d’une grue par exemple, d’un steadycam ou tous positionnements n’offrant pas la possibilité d’accès direct au boîtier pour des séquences spécifiques. Dans ces cas, le monitoring se réalise via un écran de champ de contrôle. A noter cependant dans mon cas lors de son utilisation, je préférais dévisser les petits picots de la molette pour avoir un meilleur accès direct aux boutons poussoirs de cette dernière qui avaient plutôt tendance à me gêner au cours de la manipulation du Follow-focus ( toujours le problème de mes gros doigts).

Follow-Focus USB Cinematics Follow-Focus USB Cinematics

En conclusion, je dois avouer qu’après quelques temps d’utilisation j’ai été agréablement surpris par ce périphérique car ce dernier offre efficacité et précision, pouvant pour certains être un excellent support d’aide à la mise au point notamment sur des tournages posés (court-métrage, film, documentaire…).

Ce que je retiens de ce périphérique:

les points positifs:

– Les matériaux composant la commande sont de qualité,

– Son utilisation est agréable ainsi que la souplesse de sa molette,

– l’action de pointage est facilité lorsque il n’y a pas d’assistant,

– lors de l’enregistrement de séquence, nous sommes en présence d’une plus grande précision sur les mises au point sélectives grâce à leur pré-enregistrement, excluant ainsi le risque de faire bouger l’image lors de la manipulation au cours de l’action,

– un excellent temps de réaction dans l’action de pointage,

– contrairement à la plupart des Follow Focus manuels, cette télécommande permet de changer d’objectif facilement,

– son poids (155 grammes),

– compatible avec la plupart des modèles EOS de chez Canon: 5D mark III, 5D Mark II, 1D Mark IV, 7D, 60D, 600D, 550D, 500D…

les points négatifs:

– période d’adaptation et de pratique nécessaire afin d’appréhender au mieux l’utilisation du Ciinematics,

– pas de manuel fourni,

– une connectique filaire, peut-être qu’une version sans fil serait plus appréciable,

– les picots trop proches des boutons poussoirs,  en effet pour mes gros doigts il n’y pas pas assez d’espace pour manipuler les boutons sans risque de bouger la molette de mise au point.

Quelques photos supplémentaires:

Follow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB CinematicsFollow-Focus USB Cinematics

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Test du Follow-Focus électronique USB Cinematics pour Canon EOS”