Le Viewfinder PROAIM: une alternative au viseur Zacuto Z-Finder ou au kinotehnik LCDVF ?

Cela fait  quelques temps que je n’ai pas écris d’article sur ce blog, je vous prie de m’en excuser! Loin de moi l’envie de vous laisser tomber mais j’avais un emploi du temps chargé, de plus je ne vais vous le cacher j’étais dans une période de manque d’inspiration dans les articles à soumettre!

Je reprends donc  ma plume ou plutôt mon clavier aujourd’hui pour vous faire part d’une découverte de façon hasardeuse, mais qui j’en suis sûre, va en satisfaire plus d’un par la suite.

Dernièrement au cours d’un tournage j’ai égaré ma loupe, mon viseur ou bien mon viewfinder comme l’appelle certains. Pour ma part, sans ce petit périphérique, la mise au point pour la vidéo m’est des plus difficile! Il me fallait en acheter une autre rapidement mais voilà, entre 90€ pour les modèles LCDVF ou plus de 350€ pour mon regretté Zacuto, c’est déjà la deuxième qui disparait, cette histoire (ou étourderie) commence à me coûter chère !

De plus, suite à de nombreux mails ou commentaires sur ce même blog, ainsi que de multiples discussions avec des lecteurs me demandant si je ne connaissais pas d’autres viseurs que les classiques produits cités précédemment, je ne vais pas vous cacher que cela à réveiller en moi une certaine envie de tenter de fouiller la toile à la recherche de l’objet en question. Me voilà donc en quête d’une nouveau viseur!

Après réflexions, et tenant compte des prochains tournages à l’étranger comportant certains risques (où j’ai de grands risques de le perdre à nouveau ou de me le faire voler), je me suis résigné à trouver une solution intermédiaire proposant des réglages dioptriques (eh bien oui je porte des lunettes!!) et qui ne m’obligerait pas à dépenser plusieurs centaines d’Euros. D’autant plus que très prochainement, je vais faire l’acquisition de nouveaux boîtiers possédant  des tailles d’écrans LCD différents : ce qui signifie certainement l’achat futur d’un autre viseur adapté à ceux-ci.

Mais pour le moment, voici à mes yeux les caractéristiques du produit qui correspondrait à mes besoins:

– Facilement montable et démontable,

– Adaptable à un écran 4:3 ou 3:2

– Equipé d’un système de réglages de dioptrie,

– traitement anti-buée de la lentille,

– produit de qualité et résistant,

– grossissement X3.

Après quelques recherches, lectures de blogs ou magazines online spécialisés, épluchages de catalogue de sites marchands,  je me suis arrêté sur un viseur. Seulement je ne trouvais pas sur la toile d’avis à proprement parler de ce produit vendu sur Ebay. Malgré cela je décidais de passer commande,car même si je ne trouvais pas de retour de consommateur de ce viewfinder j’avais déjà commandé il y a quelques années à ce marchand un autre produit, et j’avais été satisfait de ses services. Je ne prenais donc pas grand risque en réitérant la démarche, notamment au vu de la somme engagée !

Au bout de quelques jours je réceptionnais mon colis soigneusement préparé et expédié via DHL.

Voici dans une mousse pré-découpée ce que j’ai pu découvrir : ça ne vous rappelle rien?!

Pour une somme proche de 100€ (prix du produit+Transport+douanes) j’avais devant moi :

– une loupe 3:2 ou 3” avec mollette de réglages de dioptrie : la PROAIM ViewFinder

– un platine de fixation (base plate) + un cadre de montage “adaptateur”

– des cadres de réglages permettant en empilant ces derniers de régler le focus de l’écran LCD afin qu’il me convienne. Malgré ce dont on peut penser, ce petit système tout bête est très utile, principalement pour les hypermétropes comme moi ou ceux portant tout simplement des lunettes pour lire.

– un cadre de montage qui peut se coller autour de l’écran LCD si nécessaire,

– 2 élastiques de viseur équipés de boules en aluminium bleu pour tenir la loupe en place lors de choc accidentel,

– une cordon ou lanière bleue pour suspendre au coup la loupe,

– et un tube (rode) en aluminum (pouvant servir de poignet mais cela n’est pas très fonctionnel)

– un chiffon pour nettoyer la lentille,

– un clé allen et un sorte de tournevis en plastique.

Pour information et à première vue, la même configuration avec la marque écris avec un Z….. vous reviendrait entre 370 et 430€!

A la réception de ce viseur mon premier avis est plutôt positif! Le plateau est en métal ou alliage léger, le viseur semble être très résistant mais aussi de qualité malgré sa conception en plastique. A voir à présent à la longue, avec le temps, ce que ce viseur vaudra !! Cependant à part des petites touches de bleu au lieu du rouge, l’ensemble est très similaire au produit de la marque dont le sigle commence par un Z. 😉

Après quelques essais rapides, ce que je retiens de ce périphérique:

les points positifs:

– son prix: viseur seul environ 69$ et viseur avec plateau d’adaptation 97$

– la qualité de la visée obtenue,

– une bonne visibilité de l’écran LCD : rapport d’agrandissement X3,

– la luminosité et la clarté de l’image,

– les différents systèmes de montage proposés (adhésif ou platine de fixation+cadre d’adaptation): convaincant et pratique.

– le système de cadres pour un réglage à sa vue de la loupe grâce aux cadres supplémentaires fournis,

–  pas de réflexions lumineuses constatées dans l’oeilleton,

– bien manufacturé dans sa globalité et semble résistant.

– compatible  écran 4:3, 3:2 ou 3”

Les points négatifs:

– l’absence de fourniture d’un petit sac, d’une sacoche ou d’un étui pour le ranger,

– un système adhésif pour assembler le viseur avec le boîtier sur lequel je pourrais émettre quelques doutes au niveau de sa résistance et de sa longévité d’utilisation,

– le tube aluminium pour poignée n’est pas vraiment ergonomique,

– pas de modèle pour les boitiers avec un écran 16:9 et 3.2″ comme par exemple 5mark III ou 1D X, le Nikon D800 ou le Panasonic GH2.

– pour certains malheureusement et tout simplement, il n’a pas des boutons ou une molette rouge et ce n’est pas un viseur Z-Finder de chez Zacuto ou même un LCDVF de chez Kinotehnik.

En conclusion et globalement à l’heure où j’écris ces quelques lignes, je suis pour le moment totalement satisfait de cet outils indispensable à ma pratique de tous les jours de la vidéo avec mes chers boitiers DSLR. Le rapport qualité/prix est à mon avis et à ma connaissance imbattable!

A noter que cette loupe, viseur ou viewfinder vous pouvez la nommer comme vous le souhaitez est compatible pour les appareils Canon (EOS 5D Mark II, EOS 7D, EOS 60D, EOS 550D, EOS 600D) et Nikon (D300 ou D7000).

Alors si ça vous intéresse et que vous souhaitiez en acquérir peut-être un viewfinder PROAIM, allez faire un tour sur la “baie” : ici

Et pour finir la seule vidéo que j’ai trouvé sur le Viewfinder PROAIM:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Le Viewfinder PROAIM: une alternative au viseur Zacuto Z-Finder ou au kinotehnik LCDVF ?”