Rapido Test: SmallHD DP4 EVF

Comme j’ai pu en faire part sur différents articles ici même, le marché des périphériques d’aide à la mise au point et à l’exposition est en pleine évolution et très concurrentiels, rendant le choix de plus en plus difficile en ce qui nous concerne. Parmi tous ces produits il y a ceux de la marque SmallHD! La semaine passée j’ai eu l’opportunité d’avoir entre les mains grâce à mon ami Manuel Pedoussaut, un des modèles d’entrée de gamme des moniteurs, le DP4 EVF. A la fois moniteur et EVF,  cela faisait longtemps que je souhaitais me faire un avis sur ce produit, mais malheureusement à ma connaissance celui-ci n’est pas directement vendu en France, seulement disponible parfois à la location chez certains prestataires.

SmallHD DP4

Dès la prise en main on s’aperçoit que le produit est de qualité, plutôt léger, et présente par sa conception en aluminium et en plastique dure une certaine robustesse. Il offre un écran de 4,3″ pouces (soit environ 7,62 cm de diagonale) et propose de rajouter si nécessaire un oeilleton venant se clipper sur l’écran afin d’offrir une meilleure visée pour l’assistance à la mise au point ou à l’exposition. Chose intéressante il est possible si votre budget ne permet d’acheter le “bundle” (moniteur + EVF) complet de suite, d’acquérir dans un second temps la loupe. Le moniteur est de qualité offrant une définition de 800 X 480 avec 16,7 millions de couleurs en 8 bits, sont présentes sur la partie supérieures de l’écran le bouton marche/arrêt, deux boutons de fonction, une molette et une sortie audio stéréo offrant également une sortie “Loop Through composite SD”. Sur la partie inférieur, on y retrouve 2 prises HDMI ( in & out avec fonction Loop Through), 1 connectique “component HD” et une sortie auxiliaire USB pour par exemple la mise à jour du Firmware. Au niveau alimentation sur le modèle que j’ai pu tester, deux emplacements sont prévus à l’arrière pour des batteries de type LP-E6 pour 6 heures d’autonomie! La particularité du produit de SmallHD, c’est qu’il est possible à postériori et si nécessaire de changer en option le plateau d’alimentation très facilement et d’y adapter un modèle pour des batteries Nikon EN-EL15, Sony NP-F770 / NP-F970 ou même à la limite un système boitier pouvant embarquer 6 piles AA.

SmallHD DP4

Niveau menu, on y retrouve différentes fonctionnalités que je pourrais qualifier d’une certaines manières de classique mais non des moins utiles. A noter tout d’abord pour l’aide à la mise au point, la classique option de “peaking” mais surtout la fonctionnalité développée spécifiquement par SmallHD pour ses produits: “Focus Assist + “. Cette fonctionnalité d’aide à la mise au point utilise une technologie basée sur la détection de proximité, alors que généralement la plupart des solutions de ce type  fonctionnent sur une détection basées sur la différence de contraste. Cette nouvelle approche pour cette gamme de produit est des plus intéressantes même si au départ celle-ci peut perturber  la lecture de l’image dans un premier temps et qu’il est nécessaire d’appréhender cette dernière par la pratique. Certains pourrait même se faire la remarque que le résultat obtenue à l’écran lorsque cette fonctionnalité est activée peut faire référence à des images HDR. Une petite vidéo vaut plus que des mots à des moments, je vous propose ci-dessous une petite démonstration (en anglais) de l’approche de cette technologie face aux différents systèmes déjà présents sur le marché jusque là.

SmallHD DP4SmallHD DP4

Bien entendu par la suite, on retrouve les différentes fonctionnalités liées à l’assistanat en terme d’expositions: 2 types de “False color”,  Blue, Monochrome… Il est également proposé l’option Guide pour la mise en cadre et le format de la vidéo (16:9, 4:3…), le Zoom pixel 1:1, etc…Sont à dispositions différents presets programmables et quelques autres pré-installés destinés notamment aux DSLRs. Ces derniers profitant de l’option “DSLR Scale” apportent à l’image un affichage plein écran adaptée au DP4, annulant ainsi les “espaces perdus” dûe notamment aux limitations de certaines sorties HDMI de nos chers boîtiers.

Egalement disponible la fonctionnalité FLIP, permettant de basculer l’image horizontalement ou verticalement. Option simpliste mais qui peut se retrouver rapidement indispensable suivant la configuration matérielle et que l’on souhaiterait surtout retrouver sur tous les modèles concurrents.

Point de vu de son utilisation, n’ayant pas sous la main le mode d’emploi je ne vais pas cacher qu’il m’a fallu un moment d’adaptation pour me familiariser avec le menu et son ergonomie qui n’ont pas à mon sens une approche naturelle ! Par contre une fois cette étape dépassée et comme précisé en début d’article, j’ai particulièrement apprécié la qualité de l’écran et malgré sa taille (qui pourrait en rebuter certains), la possibilité d’avoir le choix d’utiliser le DP4 comme EVF ou tout simplement en tant que moniteur.  Concernant la fonctionnalité EVF, il est agréable de constater que la loupe est soit détachable très rapidement par un simple déclic soit tout simplement basculable verticalement et repositionnable de la même manière en un seul geste. A noter que les lentilles de l’oeilleton sont traitées anti-buée, mais il est regrettable de ne pas avoir mis à disposition sur ce dernier un système intégré de réglage de la dioptrie ( le réglage s’effectuant en rajoutant physiquement au niveau de l’oeilleton des bagues plastiques) .

Pour conclure ce “Rapido Test”, je dois avouer que j’ai été très agréablement surpris par le SmallHD DP4 appréciant bien entendu la qualité de son écran, les différentes fonctionnalités disponibles ou connectiques présentes. Mais aussi le fait de pouvoir s’en servir au choix comme EVF ou bien, de part sa taille offrant quelques centimètres supplémentaires par rapport aux différents EVF du marché (Zacuto, Cineroid, Kinotehnik..), comme moniteur de contrôle. Autre point à ne pas négliger, la possibilité en option de changer le type de batterie d’alimentation par différents supports adaptées.

Quelques regrets tout de même en ce qui me concerne, comme une prise en main du menu un peu désorientante au début, l’absence de possibilité de réglage niveau dioptrique via une molette sur l’oeilleton, de système de fixation fourni dans le pack digne de ce nom pour le coupler à un rode par exemple et une non-distribution officielle en France.

MAJ: Les produits SmallHD sont distribués en France par la société CARTONI.