Voyage au bout du charbon: un webdocumentaire de qualité et ludique

(Article récupéré de mon blog Tv2Demain qui a eu un malaise de base de données .)

VOYAGE AU BOUT DU CHARBON / Production Honkytonk Films 2008VOYAGE AU BOUT DU CHARBON / Production Honkytonk Films 2008

Issu d’un gros travail de plus d’une année de la part de l’équipe de Honkytonk et de ses partenaires,  le webdocumentaire de haute facture “Voyage au bout du charbon” diffusé en exclusivité sur le site lemonde.fr nous emmène à la rencontre des mineurs de la vallée minière du Shanxi, dans la peau d’un journaliste d’investigation.

Par son approche ludique, suivant le procédé du “livre dont vous êtes le héros”,  ce “reportage” interactif nous immerge pendant plus de vingt minutes au coeur de la réalité de ces chinois confrontés à la précarité et aux nombreux accidents dans les mines de charbon. L’occasion de (re-)découvrir une bien triste réalité ! L’implication du lecteur/spectateur dans la découverte et la recherche d’informations est une belle innitiative: ainsi on choisit les questions à poser aux mineurs rencontrés, de poursuivre l’enquête en chosissant parmi les différents scénarios proposés, etc…D’un point de vue de la réalisation, cette dernière est soignée et de très grande qualité ! Le choix des images, que ce soit des extraits vidéos ou des photographies réalisées par le photographe Samuel Bollendorf, illustrent parfaitement le sujet et l’interface Full Flash designé par l’agence Trente et Un Septembre est très agrèable et intuitive. L’autre point à souligner est le soin apporté concernant l’illustration sonore ( musique, bruitage…) par Frédéric Blin, amenant à cette expérience la dernière touche pour une immersion totale.

L’équipe entourant Arnaud Dressen a su démontrer par leur travail, tout comme l’équipe d’Upian pour le projet Gaza/Sderot, qu’il était possible de traiter des sujets délicats autrement que par l’écrit ou le reportage classique télévisuel, en adaptant grâce à une dose d’originalité mais également d’audace, les codes du documentaire classique aux fonctionnalités et caractéristiques du Web.

Ces deux expériences seraient-elles les prémisses d’une ouverture par nos “vieux” médias à une nouvelle forme d’expression, prenant internet comme un support à part entière et faisant appel également à des compétences professionnelles adaptées ?…En tout cas il serait temps!

Pour approfondir:

l’interview de Samuel Bollendorff et Arnaud Dressen.

– le webdocumentaire sur le site du Monde. ( Profitez-en avant que ce dernier soit mis dans les archives et que son visionnage soit payant ! )

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.